Un premier trimestre positif pour la Sécurité Sociale des indépendants

//Un premier trimestre positif pour la Sécurité Sociale des indépendants

Un premier trimestre positif pour la Sécurité Sociale des indépendants

La Sécurité Sociale des Indépendants : Un premier trimestre positif

 

La Sécurité Sociale des Indépendants (SSI) remplace le RSI depuis le 1er janvier 2018. Les premières études nous révèlent que les Travailleurs Non Salariés (TNS) perçoivent mieux cette nouvelle institution par rapport à l’ancienne. Une bonne nouvelle donc, pour le gouvernement qui prévoit de rattacher l’ensemble des indépendants au Régime Général des Salariés (RGS) d’ici à 2020.

 

La SSI remplace le RSI

Depuis 2006, tous les Travailleurs Non Salariés sont rattachés au Régime Social des Indépendants. Ce dernier est le résultat de la fusion entre les différentes caisses de protection sociale obligatoire pour les artisans, commerçants, professions libérales et de l’Assurance Maladie des indépendants. L’idée au départ était de proposer un service de protection sociale de base permettant de prendre en charge les différents frais de soins. Cependant, de nombreux problèmes de gestion se sont rapidement manifestés. Communication de fausses informations, retards de versements des prestations, erreurs dans le calcul des cotisations versées par les affiliés, et bien d’autres désagréments ont été constatés.

Après des années de contestation, le gouvernement, n’ayant pas pu solutionner les dysfonctionnements du Régime Social des Indépendants, a décidé de supprimer l’institution au profit d’un rattachement de tous aux Travailleurs Non Salariés au Régime Général. La transition entre les deux régimes se fera sur une durée prédéfinie. Elle devrait permettre à certains indépendants, et notamment aux micro-entrepreneurs, de combler des carences de protection sociale.

Un premier trimestre favorable selon les assurés

 

Le premier trimestre 2018 tout juste terminé, le Syndicat Des Indépendants (SDI) a réalisé une étude auprès des TNS afin de récolter leur avis sur la Sécurité Sociale des Indépendants, le régime transitoire qui succède au RSI. Le rapport est plutôt encourageant puisque 36,7 % des personnes interrogées sont d’accord pour dire que la SSI remplit correctement sa fonction de régime social (contre seulement 24 % en faveur du RSI). Bien que 66,3 % d’entre eux considèrent que la SSI reste peu ou pas efficace, c’est une diminution de 10 point par rapport aux personnes qui jugaient comme tel le RSI (76 %). Attention néanmoins, parmi les 47 % des travailleurs indépendants ayant déjà rencontrés un problème avec la SSI, 63 % d’entre eux se disent insatisfaits de la réponse qui leur a été formulée. Une amélioration tout de même, puisque par le passé 76 % des personnes se sont dites insatisfaites après avoir été en contact avec le service client du RSI.

Bien que l’étude ait été réalisée auprès d’un échantillon de plus de 1 000 personnes, les observateurs sont d’accord pour dire qu’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions définitives. 70 % des sondés déclarent d’ailleurs ne pas vouloir donner leur opinion sur la SSI. Enfin, il est important de préciser que ces chiffres sont encore trop peu représentatifs étant donné le caractère récent de l’entité. D’ailleurs, 70 % des personnes interrogées ont déclaré ne pas vouloir donner leur opinion sur la SSI.

 

De nouvelles perspectives en vue

Au terme de la phase transitoire, tous les travailleurs indépendants seront rattachés au Régime Général des Salariés. Ainsi, il est tout à fait envisageable de penser que les travailleurs indépendants pourront bénéficier d’indemnités journalières en cas d’arrêt maladie ou bien même qu’ils cotisent pour le chômage.

 

Article réalisé grâce à l’aide de Bonne-assurance.com

sources:

https://bonne-assurance.com/mutuelle/profil/travailleur-non-salarie/

https://www.batiactu.com/edito/independants-ssi-fait-elle-mieux-que-rsi-52639.php

By | 2018-07-22T15:17:01+00:00 juillet 22nd, 2018|Uncategorized|0 Comments
Aller à la barre d’outils